Discours philosophique et discours spirituel

Discours philosophique et discours spirituel

* Disponible à la prévente : expédition à partir du 15 juin !
 
« Comment est-il possible que discours philosophique et discours spirituel se laissent immédiatement connaître comme différents, alors qu'il parlent, en fin de compte, de la même chose exactement ? Comment est-il possible, si cette connaissance est objet de certitude immédiate, qu'une oeuvre spirituelle se laisse pourtant traiter comme une oeuvre philosophique, et exposer selon l'ordre des raisons ? L'hypothèse sera qu'il faut nouer ces deux constatations contraires. Que si l'on plie les théorèmes d'une pensée spirituelle aux exigences de la systématisation, on fera apparaître la raison pourquoi elle ne peut se fermer en système, ne relève pas de la philosophie - bref, le point de fracture entre l'une et l'autre. Cette fracture, il a paru possible de la situer entre deux modes de la subjectivation, entre deux modes d'opération de l'Autre. On éprouvera la thèse sur une Père syrien de la fin du Ve siècle, Philoxène de Mabboug : on voudrait ainsi contribuer à introduire, dans la philosophie, un certain type de textes dont la prise en compte pourrait modifier profondément les perspectives de son histoire. » 
 
Guy Lardreau (1947-2008), professeur de philosophie en khâgne, fut un théoricien du « maoïsme à la française », célèbre dans les années soixante-dix pour les ouvrages L'Ange et Le Monde, co-écrits avec Christian Jambet et considérés comme fondateurs de la « nouvelle philosophie ». À partir des années quatre-vingt, il s'oriente vers l'étude de la patristique et l'érudition. Publié pour la première fois en 1985, Discours philosophique et discours spirituel constitue, avec La Véracité (1993), son œuvre majeure. 
 
296 p. - 13 x 20 cm - ISBN : 9-79-1092-801477
18,90 €

Vous aimerez aussi...

Habemus papas !
Lettre ouverte aux "papes de Rome"
Prix: 
12,00 €